FLASH SPÉCIAL

La Cour d’appel du Texas rend sa décision après 3 ans

En mars 2019, l’équipe de la défense de Hank Skinner a fait valoir que si les résultats des tests ADN avaient été disponibles au moment de son procès, le jury ne l’aurait pas condamné. Bien que l’ADN de Hank soit retrouvé dans de la maison où il vivait, il n’est pas mélangé à celui des victimes. Plus important encore, les résultats révèlent indéniablement que le profil ADN partiel d’un homme inconnu est trouvé mélangé au sang de deux des victimes. Ces éléments scientifiques contredisent essentiellement la théorie de l’accusation et devraient remettre en cause la culpabilité de Hank, voire prouver entièrement son innocence.

Malheureusement, l’État soutient que cela n’a rien à voir avec le crime et a pris la décision suivante :

Le 5 octobre 2022, la cour d’appel du Texas a finalement émis un avis (lien en anglais) confirmant les constatations et les conclusions du tribunal en mars 2019. Après trois ans d’attente, ce revers juridique majeur met une fois de plus la vie de Hank en danger. Il le prive d’une voie légale pour prouver son innocence et ouvre la voie à une nouvelle date d’exécution.

Justice4Hank se lance maintenant dans un nouveau combat pour sauver Hank. Nous avons besoin de votre soutien actif maintenant et dans le futur proche. Restez à l’écoute pour plus de nouvelles et des appels à l’action. Merci !

FLASH SPÉCIAL — La Cour d’appel du Texas rend sa décision après 3 ans #Justice4HankSkinner
Cliquez et partagez

Informations complémentaires (en anglais)

  • Voyez ce que les jurés du procès de Hank ont pensé du verdict
  • Tendances actuelles concernant les condamnations à mort et les exécutions aux États-Unis
  • La tendance au Texas

https://texaspolitics.utexas.edu/set/death-penalty-support-trend